jean fourastie

Dans Le Monde du 29 mars, 2017 , Hipolytte d'Albis reprend des thèmes chers à Jean Fourastié ; avec lui, il acte le fait que la génération actuelle a un niveau de vie bien plus élevé que les générations précédentes. Il cite :

 

On oublie que le sous-titre des Trente glorieuses, le célèbre ouvrage de Jean Fourastié, paru en 1979, était « La révolution invisible ». L’auteur commençait d’ailleurs son livre par la comparaison très éloquente du même village à trente ans d’intervalle. Près de quarante ans après Fourastié, on pourrait reprendre le même procédé pour rendre compte de notre persistante incapacité à percevoir les changements du monde dans lequel nous vivons.

Pour lire l'article du Monde,cliquez ici