jean fourastie

Statistiques prix

La théorie des prix selon Jean Fourastié

Principe : se baser sur l’observation. Les prix réels

Jean Fourastié voulait se limiter à des prix et des salaires observés. Il pensait que la science économique était trop rationnelle et il voulait la transformer en science d’observation ; il ajoutait : « Il est dur de voir les hommes prétendre expliquer les mouvements de prix avant de les avoir observés».? POUR LIRE LA SUITE

Lire la suite...

Les prix présentés dans ce secteur sont les prix de détail des produits de l’agriculture ou de l’industrie alimentaire. Ils sont classés de façon à être facilement repérables : légumes, fruits, conserves, huiles et matières grasses, etc.

Le fait majeur de l’évolution dans le secteur agricole est la baisse du prix réel du blé et des céréales (voir les généralités sur les prix et le prix du quintal de blé dans les prix de gros).

Lire la suite...

Les prix présentés dans ce secteur sont les prix de l’industrie. Ils sont classés de façon à être facilement repérables : atelier, automobile, maison, etc.

Malheureusement, nos séries comportent beaucoup de lacunes : l’INSEE ne publie presque pas de prix de produits manufacturés.

Lire la suite...

Les prix présentés dans ce secteur sont les prix des services. Ils sont classés de façon à être facilement repérables : éducation, santé, loisirs, entretien de la maison, etc.

Selon la théorie de Jean Fourastié, les prix réels des services ne devraient pas baisser. L’exemple type est celui du coiffeur : il faut toujours autant de temps pour couper les cheveux d’un homme, donc le prix réel est pratiquement fixe, de l’ordre d’un salaire horaire.

Lire la suite...

Sont réunies dans cette rubrique les prix de gros et les cours internationaux des secteurs, primaire et secondaire : la mondialisation des marchés, l'offre et la demande, la conjoncture économique sont des facteurs importants dans la constitution des cours internationaux. L'influence du progrès technique se fait sentir à long terme, mais d'importantes variations du prix réel peuvent être dues à d'autres facteurs. 

Le prix réel le plus intéressant est celui du quintal de blé, dont la baisse vertigineuse explique la transformation de notre niveau de vie et de notre genre de vie depuis deux siècles (Voir « informations sur les statistiques de prix)

Lire la suite...

Nous avons placé dans cette rubrique des produits dont le prix est indépendant du prix de revient : l'immobilier, les timbres de collection, l’or, la terre…

Lire la suite...

David le Bris et Alain Alcouffe (ci-dessous) se basent sur Jean Fourastié pour expliquer la croissance faible ou nulle actuelle. On était passé de la situation stagnante d’avant le XVIIIe siècle en France, à la période transitoire pendant laquelle le progrès technique a joué un rôle prépondérant. Fourastié annonçait pour les années 2000 la fin de la période transitoire, c’est-à-dire une civilisation tertiaire, où le PIB, élevé ne croîtrait pratiquement plus ; et c’est ce qui se produit.

Les statistiques de prix confortent cette affirmation. Les prix réels agricoles ont beaucoup baissé depuis deux siècles, mais ne baissent presque plus : le prix réel du litre de lait depuis 1900 a été divisé par 20 : un litre UHT coûte 3 minutes de travail au SMIC total. Le prix du pain a été divisé par 8 ou 9 depuis 1880 ; la baguette coûte 3 minutes de travail… Le prix du kilogramme de beurre a été divisé par 28 depuis 1885, celui du kilo de beefsteack par près de 5 depuis 1907 et celui du champagne par 15 depuis 1875… Ces prix ne peuvent guère baisser encore ! Il y a un temps de travail incompressible pour la production, la transformation et la commercialisation… Les courbes de prix réel ont pris récemment une forme asymptotique. Beaucoup de produits agricoles ne font plus l’objet que d’un progrès technique faible ou nul.

Lire la suite...

Une présentation réalisée par Johan Rivalland, professeur de Marketing et d’Economie, sous l’idée originale de Jean-Pierre Chamoux, Professeur émérite à l'Université Paris Descartes (Paris V) et grâce à la contribution  de Jacqueline Fourastié, fournisseur des séries statistiques et Catherine Cyrot, secrétaire générale du Comité Fourastié , concepteur du site web.

Pour télécharger le diaporama en pdf, cliquez ici


Vous pouvez retrouver près de 1500 séries de prix dans la présente  base de données.