jean fourastie

Vie de l'association Sauvy

C’est presque chaque semaine que l’on apprend le naufrage en Méditerranée d’embarcations pleines à ras bord de migrants qui tentent de gagner l’Europe. Même s’ils sont moins nombreux qu’en 2015 (plus d’un million), c’est plus de 350 000 personnes qui ont rejoint le vieux continent pendant les trois premiers trimestres de 2016. Eurostat nous apprend aussi que  près de 360 000 demandes d’asiles ont été déposées au cours du seul 3ème trimestre 2016.

L’Europe est désemparée devant cet afflux massif qu’elle n’avait pas su anticiper et qu’elle n’a pas su intelligemment prendre en compte[1]. Certes l’afflux de réfugiés de pays comme l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Libye, la Somalie, l’Érythrée ou le Soudan trouve son origine directe dans les guerres civiles et les troubles qui déstabilisent ces pays. Mais une immigration moins spectaculaire due à un développement économique très insuffisant, corrélé à une forte croissance démographique, trouve son origine en Afrique subsaharienne.

A peine commence-t-on à se dire qu’aider massivement des pays comme le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Sénégal permettrait à moyen et long-terme de stabiliser leur population. Et pourtant, dès 1987, Alfred Sauvy publiait avec le concours de notre administratrice, Anita Hirsch, L’Europe submergée. Sud-Nord dans 30 ans[2]. Il écrivait alors “Au nord et au sud de la méditerranée occidentale :

-        D’un côté Italie, France, Espagne et l’atlantique Portugal vieillissent dans l’insouciance et bénéficient d’une aisance croissante[3],

-        De l’autre côté le Maghreb et son hinterland noir voient à peu près dans la même indifférence, la multiplication de la jeunesse et la pauvreté.

-        Conséquences possibles : Dans les zones où le déséquilibre va, peu à peu, s’accentuer, entre les hommes qui en se multipliant en pleine jeunesse, consciente ou non, et ceux qui ont trop peur de la vie pour la donner, préférant le vieillissement douillet, que va-t-il se passer? “

Lire la suite...

Anne Sauvy–Wilkinson a pris la décision de faire un don manuel des archives de son père,  sauvegardées à ce jour dans sa résidence de Jacqueville, au Centre des archives du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (MINEFI). Qu’elle soit chaleureusement remerciée de cette décision !

Déclarée au Journal officiel du 24 septembre 2011, l’Association Alfred Sauvy entre dans sa cinquième année d’existence et peut d’ores et déjà présenter un bilan encourageant.

 Deux chantiers majeurs ont été poursuivis en 2015 :

 - d’une part, l’enrichissement substantiel du site : http://www.fourastie-sauvy.org  permis grâce à sa réorganisation complète en parfaite synergie avec le Comité Jean Fourastié. Il faut à cet égard remercier chaleureusement Catherine Cyrot. Grâce à elle, nous avons pu continuer à mettre sur le site des publications, souvent quasi introuvables, d’Alfred Sauvy ou le concernant.

- d’autre part, l’approfondissement de la réflexion sur la pensée et la méthode du maître. Saluons les pistes ouvertes sur ce sujet notamment par Jacqueline Hecht et Anita Hirsch.

 Quels projets pour 2016 ?

 1°- Poursuivre l’enrichissement du site - car il donne à notre Association une lisibilité par l’insertion régulière de textes d’Alfred Sauvy ainsi que d’articles ou d’études qui le citent ou s’en inspirent - demeure la première priorité. Chaque membre de l’Association peut participer à cette collecte et adresser le fruit de ses trouvailles soit au siège de l’Association, soit par courriel. Il convient à cet égard de remercier notamment Jacqueline Hecht, Anita Hirsch, Marie-Claude Despois-Calot et le Docteur Biraben qui ont apporté divers documents pour enrichir le site et dont on trouvera certains[1] dans cette lettre. 

Un effort particulier sera fait pour collecter des notes de lecture d’Alfred Sauvy publiées notamment dans “Le Monde“.

2° - Poursuivre les travaux de recherche sur l’œuvre d’Alfred Sauvy pour mettre en valeur l’actualité de sa pensée dans les domaines économique et démographique : retrouver la croissance ? Faire reculer le chômage ? Redresser la fécondité pour alléger le fardeau des retraites, tels sont par exemple les sujets sur lesquels la pensée d’Alfred Sauvy mérite d’être revisitée.

On trouvera à cet égard dans cette lettre, sous la plume de Michel Tardieu, une passionnante étude qui illustre l’intemporalité de la pensée de notre maître.

L’idée d’un colloque en Roussillon en liaison avec l’Université de Perpignan d’une part et le Prix Alfred Sauvy d’autre part s’inscrivent dans cette action.

 Le champ d’action est vaste, il requiert les idées et la participation de tous.

 Je forme enfin des vœux fervents pour le développement de notre Association en 2016  et je souhaite à nos adhérents et à leurs proches une bonne année.

                                                                             Recteur Gérard-François Dumont

                                                                          Président de l’Association Alfred Sauvy

Pour lire le journal en pdf, cliquez ici



[1] Les documents qui ne figurent pas dans cette lettre, faute de place ou pour des raisons techniques, enrichiront la suivante.

Chercheur moi-même à l’INED, dirigé alors par Alfred Sauvy, et à cette époque un peu spécialiste des populations anciennes, notamment d’un “Cahier de l’INED“ sur ce sujet, Monsieur Sauvy me demanda de faire l’inventaire de sa précieuse collection d’ouvrages des 16e, 17e et 18e siècles…..

Je m’exécutai donc et débarquai un jour d’été rue Lepic (domicile d’Alfred Sauvy) dans un lieu désert.

Je descendis du rez-de-chaussée au salon et quelle ne fut pas ma surprise de voir, en guise de meubles, des transatlantiques recouverts de draps blancs… Madame Sauvy était partie en vacances et avait dû demander à son mari de protéger les meubles…

Lire la suite...

 L’Association Alfred SAUVY vient de passer le cap des trois ans : le 8 septembre 2011 la Préfecture de police nous adressa le récépissé de la déclaration de sa création publiée par le Journal officiel du 24 septembre. C’est l’occasion de faire le point, dans cette deuxième “Lettre aux adhérents“, des actions menées pour satisfaire aux objectifs de l’association créée pour l’étude, la diffusion et la prolongation de l’œuvre d’Alfred Sauvy.

Deux chantiers majeurs ont été menés en 2014 :

 - d’une part, la réorganisation complète du site: http://www.fourastie-sauvy.org en parfaite synergie avec le Comité Jean Fourastié. Il faut à cet égard remercier chaleureusement Jacqueline Fourastié, Catherine Cyrot et Régis Boulat. Parallèlement, nous avons pu mettre sur le site des publications, souvent quasi introuvables, d’Alfred Sauvy ou le concernant.

-  d’autre part, l’avancement de la rédaction de l’ouvrage de référence sur Alfred Sauvy par Régis Boulat, nourri notamment par des documents originaux provenant des archives personnelles d’Anne Sauvy-Wilkinson.

Quels projets pour 2015 ?

Lire la suite...

Le rapport moral de l'année 2013 se fait l'écho des travaux menés en 2013 : Etudes et recherches sur l'oeuvre d'Alfred Sauvy, notamment : "La politique familiale du général de Gaulle, Alfred Sauvy et l’Institut national d’études démographiques (1945-1962)", La mise en ligne en langue anglaise de l’éditorial « Pour répondre aux défis du XXIe siècle : la pensée d’Alfred Sauvy », le développement des liens avec les adhérents et sympathisants du Comité.

Le Conseil d'administration, approuve le thème de recherche proposé par Jacqueline Hecht, Vice-présidente : Pourquoi et comment Alfred Sauvy a-t-il décidé de créer une collection de classiques de l’économie et de la démographie ?

Lire la suite...

L’Association Alfred Sauvy n’échappe pas à la règle : une association ne vit que grâce à l’engagement et la fidélité de ses adhérents qui, certes, s’acquittent de la cotisation annuelle, mais surtout la font vivre et connaître autour d’eux. vous adresser, deux fois l’an, une “Lettre aux adhérents “ très simple et diffusée par internet. Nous vous souhaitons bonne lecture de cette première lettre et demeurons à l’écoute de vos remarques et suggestions.
Recteur Gérard-François Dumont - Président de l’Association Alfred Sauvy

Pour lire la Newsletter, cliquez ici

Président

Recteur Gérard-François Dumont, Professeur à la Sorbonne, voir la biographie

Vice-président

Jean-Claude Chesnais, Directeur de recherches à l’INED

Vice-présidente

Jacqueline Hecht, Directrice de recherches honoraire à l’INED

Trésorier

Yves Montenay, Universitaire

Secrétaire

Jean-Pierre Baux, Colonel de gendarmerie honoraire

Administrateurs

Daniel Beveraggi, Directeur de banque honoraire

Jean-Pierre Chamoux, Ingénieur, universitaire

Philippe Durance, Professeur associé au CNAM

Jacqueline Fourastié, Mathématicienne, écrivain

Gérard Roussel, Ingénieur informatique

Jean-Paul Sardon, Directeur de recherches à l’INED

Pierre Verluise, Professeur en classe préparatoire des grandes écoles