Nous avons retrouvé la lettre manuscrite envoyée par le Général de Gaulle le 7 Juin 1968 à Jean Fourastié
pour le féliciter de son livre :

Les écrivains, témoins du peuple, cliquez ici pour la lire

-------------------------------------------------------------------------

jean fourastie

Dans le Figaro du 8 avril 2020, Claude Sicard, économiste industriel, fondateur de OCS Consultants, a fait paraître un article intitulé : « Comment une mauvaise lecture de Jean Fourastié a conduit la France à l’erreur de la désindustrialisation ».

Claude Sicard rappelle que Jean Fourastié a contribué à la formation de nos élites, par ses enseignements à l’Institut d’Etudes Politiques et à l’ENA et que beaucoup de ses élèves se sont trouvés aux commandes de notre pays après les Trente Glorieuses… Il pense que ces élèves n’ont retenu de la théorie des trois secteurs, énoncée par Fourastié depuis 1949, que le fait que la population active du secteur secondaire, dans un pays plus développé, devrait diminuer au profit du tertiaire.

Il rappelle que le secteur secondaire, selon Jean Fourastié, est le secteur à haut progrès technique : dans ce secteur, il faut de moins en moins de main d’œuvre pour produire autant et même davantage. Il ne s’agissait donc pas de conseiller la diminution de la production industrielle, au contraire, mais de constater la diminution en proportion de la population active dans le secondaire par rapport au tertiaire. Ce message n’a pas été entendu et on s’est contenté de laisser l’industrie à d’autres pays. Il faut maintenant réindustrialiser la France.

Jean Fourastié avait déjà attribué l'infériorité de la France au début de la seconde guerre mondiale à la désindustrialisation qui, alors, était due à la diminution trop rapide du temps de travail. C'était déjà le même problème qui était souligné.

Claude Sicard souligne aussi que Jean Fourastié a laissé aussi un message plus philosophique qu’il regrettait que « le temps passé à consommer soit pris sur le temps de vivre ».

Pour lire l'article 

Dans un autre article publié dans Contrepoints le 27 mai 2020, "Derrière la crise du coronavirus, une économie fragilisée depuis 30 ans", Claude Sicart montre que la production industrielle est en corrélation avec le PIB et qu'en France, la dégradation est continue depuis la fin des Trente Glorieuses (le secteur secondaire employait  6,5 millions de personnes et représentait 28 % du PIB, aujourd'hui, il ne représente plus que 10%, avec 2,7 millions de personnes). Il donne le nom de "loi de Fourastié" à la diminution de la proportion d'actifs employés dans l'industrie, due à l'amélioration de la productivité :

"La loi de Fourastié a été caricaturée et mal interprétée. Dans une société moderne, que l’on a trop vite qualifiée de « post-industrielle», le secteur industriel ne disparait pas : certes, ses effectifs se réduisent, mais il devient hyper-industriel, étant constitué par des emplois à très forte valeur ajoutée."

La France est le pays le plus désindustrialisé d'Europe, la Grèce mise à part. Cela explique l'accroissement de l'endettement et celui des dépenses sociales, les plus élevés d'Europe. Claude Sicard prône la relocalisation de l'industrie et que notre population active travaille autant que celle des autres pays, en nombre d’heures par semaine, et en nombre de jours par an ; des zones franches industrielles seraient nécessaires....

Pour lire l'article 

Textes de Fourastié et Sauvy

Ce site présente des « textes de référence » de Jean Fourastié et Alfred Sauvy, des textes caractéristiques de leur pensée et qui ont fait date. Exemples :


Jean Fourastié

L'enthousiasme au Travail a-t-il disparu?
Les trente glorieuses, Madère et Cessac

 The causes of wealth

 

Alfred Sauvy

La planète peut encore recevoir beaucoup d’habitants
Démographie et refus de voir

Leurs pensées continuent à alimenter des recherches sur l'économie, la démographie et plus généralement sur l’homme ; certains de ces travaux sont sur le site à la rubrique «actualité».
Alain Alcouffe et David Le Bris :"Our secular stagnation as expected by Jean Fourastié

Les statistiques de prix

Jean Fourastié affirmait que le progrès des techniques de production fait baisser les prix et élève le niveau de vie : on peut produire davantage et donc consommer davantage. Cette tendance lui paraît vraie quelques soient le lieu ou le temps. Or, le « ressenti » des hommes, partout et en tout temps, est que leur niveau de vie baisse !
Des observations concrètes ont étayé l’affirmation de Fourastié. Une partie de ces observations est présentée sur ce site sous la rubrique « Statistiques de prix ». Il s’agit d’environ 1400 séries de prix, en France, dont beaucoup remontent à 1875 et sont mises à jour.
Rares sont les biens et services dont le « prix réel » n’a pas baissé ! La base de données est présentée soit par classes (primaire, secondaire, tertiaire), soit par liste, soit à l’aide d’un moteur de recherche spécifique.


Voir les statistiques.

Les moteurs de recherche

Sur la présente page d’accueil, un moteur de recherche classique permet de repérer un mot ou un nom à l’intérieur du site. Il suffit d’entrer un ou plusieurs termes pour visualiser les références correspondantes sur le site. On a ainsi accès aux articles et à leurs auteurs ; mais les statistiques sur l’évolution des prix ont un moteur de recherche spécifique, auquel on a accès par l’onglet « Statistiques »

Chacun des 1400 produits fait l’objet d’un tableau : Classe, famille de produit, nom du produit, et série de prix avec possibilité de télécharger les données au format Pdf ou sous forme d’un classeur (type Excel) comprenant deux onglets : informations et données. Deux colonnes dans les séries de prix : le prix nominal et le « prix réel ».
Ce que Jean Fourastié appelle le « prix réel » d’un objet est le quotient du prix nominal et du salaire total d’une heure de travail au salaire minimum, à la même date. Il représente la durée du travail nécessaire à la production de l’objet et à son achat.

Journal de l'Association Sauvy 2018

Pour retrouvez le journal de l'association Alfred Sauvy paru en mars 2018, cliquez ici :

L'éditorial du président, la chute des naissances en France par Gérard François Dumont

Alfred Sauvy et l'automobile par Michel Tardieu

Alfred Sauvy au Conseil économique et social par Jean-Pierre Baux

Les pépites du site récemment mises en ligne, les nouvelles des associations soeurs (comité Jean Fourastié, Population et avenir, le prix Alfred Sauvy), comment participer à la vie de l'association : témoignages, contacts, adhésions, ...

Pour recevoir le journal par mail ou courrier postal, écrire à jeanpierrebaux@laposte.net