jean fourastie

Avec leurs nombreuses et brillantes publications - de réels succès de librairie! - Jean Fourastié et Alfred Sauvy sont les inventeurs d'un genre littéraire nouveau, l'essai économique grand public. Ils collaborent régulièrement avec des quotidiens nationaux prestigieux (Le Monde, Le Figaro) ou des news-magazines influents comme l'Express ou l'Observateur où Sauvy lance en 1952 l'expression "Tiers Monde". En donnant à comprendre à leurs contemporains les mécanismes économiques de long terme, le sens et la portée des transformations que leur pays et le monde ont connues après la guerre, ils pourchassent le malthusianisme sous toutes ses formes ainsi qu'un certain nombre de raisonnements simplistes et démagogiques relatifs aux relations supposées entre le progrès technique et le chômage, aux prix, aux retraites, à l'immigration..

Lire la suite...

Pendant l'entre-deux-guerres, Jean Fourastié (centralien né  en 1907) et Alfred Sauvy (polytechnicien né en 1898) se construisent progressivement une légitimité d'expert en assurances et en comptabilité pour le premier, en statistiques et en démographie pour le second, tout en prenant leurs distances avec l'économie politique traditionnelle. Une renommée grandissante leur vaut rapidement « d'éclairer » par leurs conseils les derniers  gouvernements de la IIIe République : si, aux côtés de Paul Reynaud, Sauvy est à l'origine de l'Institut de conjoncture et de l'assouplissement de la loi des 40h ou de mesures favorables à la natalité française (Adolphe Landry est son maître à penser), Fourastié participe pour sa part à l'élaboration du plan comptable des assurances, le premier du genre.

Lire la suite...